All posts tagged vente

Mémoire d’une braderie – 2

Retour en image sur la braderie du 12 mars dernier.

Beaucoup de cartons …

 

Des sujets variés

 

Des gourmandises

 

Des lecteurs

 

Et donc des rencontres, le plaisir d’échanger, d’expliquer notre projet né il y a quatre ans : notre désir d’animer notre commune et, à travers le livre, de créer un lieu de rencontre ; l’enthousiasme mais aussi l’étonnement de nos interlocuteurs sur le fait que ce lieu convivial ne se crée pas. Et les encouragements à persister.

Et un grand merci aux personnes qui nous ont aidés à organiser cette braderie, à l’imprimerie Recto-Verso et ses conseils judicieux, au personnel de la Biocoop, notre fournisseur de cartons.

Mémoires d’une Braderie

Notre, mais aussi, VOTRE braderie : beaucoup de monde (dès 8h30), des échanges, des contacts, bonne humeur et petites douceurs. L’occasion de remercier tous les bénévoles qui ont aidé à porter et vider les cartons, installer la salle, conseiller le choix des livres, et partager fous rires, petits gâteaux … et mal de dos !

 

RETOUR EN IMAGES :

Il y a d’abord eu samedi, 18h :

 

Et dimanche, 19h :

DSC04295740 ouvrages vendus (sur le stock de 3000 …).

 

ENTRE LES DEUX

Samedi, 20h

Et : LA BRADERIE, dimanche 9 h-18 h

 

Dimanche, 11h : AnneMarie Sarlin-Rush et son roman en souscription, Amarres

 

Dimanche, 14 h-18h, Philan en dédicace du 2ème tome de “Jeu de dames”

 

Et toujours de la poésie…

 

… et des gourmandises, de la bonne humeur, et des livres, des livres, des livres ….

 

Et des échanges sur les ouvrages qui nous ont marqué, la liste de vos “coups de coeur” :

  • Marion :14 de Jean Echenoz
  • Régis :Orgueil et Préjugés et Zombies de Seth Grahame-Smith
  • Léopold : Le Quotidien sur les dinosaures (Revue) et Les Chevaliers d’ Emeraude de Anne Robillard
  • Annie-Claude :Le Liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent
  • Michelle : Les neuf cercles de R.J. Ellory
  • Un lecteur inconnu : L’avenir n’est pas écrit de Albert Jacquart et Axel Kahn
  • Cathy : D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds de John Kalman Stefanson
  • AnneMarie : L’ours est un écrivain comme les autres de William Kotzwinkle
  • Yves : 2084 de Boualem Samsal
  • Mireille : L’instant précis où les destins s’emmêlent de Angélique Barbérat
  • Sylvie : Le Ruban de Ito Ogawa
  • Marie-Paule : Je suis très sensible de Isabelle Minière
  • Christian : L’hypnotiseur de Lars Keppler
  • Philan : 93 de Victor Hugo
  • Régine : Jacob, Jacob de Valérie Zénati
  • Sonia : Si le rôle de la mer est de faire des vagues de Yeon-Su Kim
  • Youna : Une série pré-ado ont elle ne se souvenait pas du tître
  • Lionel : Temps glaciaires de Fred Vargas
  • Yvonnick : Visages de la résistance bretonne : Réseaux et mouvements en Côtes-d’Armor de Alain Lozach

 

La Braderie !

 

Moments de convivialité pour la première braderie du fonds d’ouvrages de la librairie nomade “Les Buveurs d’encre”.

Des rencontres, des discussions, des échanges et conseils autour des livres, mais aussi l’occasion d’exposer la vision de notre projet, son avancement, nos espoirs de le voir se réaliser. Les encouragements reçus, l’enthousiasme devant l’idée de ce lieu de partage et de rencontres pour tous, nous confirment dans nos démarches, et nous rassurent devant nos doutes.

 

 

P1030984

Le plaisir aussi d’accueillir dans notre association de jeunes grégoriens voraces de littérature !

L’assemblée générale qui a suivi nous a permis de faire le point sur nos diverses démarches depuis la création officielle de l’association “Au coin d’ma rue”, des événements organisés, de leur bilan ; et aussi de l’avenir …

 

Coups de coeur de l’été de nos visiteurs :

  • Nina : Holly Slame
  • Nina : Ne t’arrête pas / Michelle Gagnon
  • Encore Nina : Le journal d’Anne Franck
  • Non signé : On pense trop, on est foutus / Serge Marquis
  • Non signé : Still Alice / Lisa Genova
  • Non signé : Le collier rouge / Jean-Christophe Ruffin
  • Frédérique : La Maladroite / Alexandre Seurat
  • Bernard : L’ours est un écrivain comme les autres / William Kotwinkle
  • Marie : Kinderzimmer / Valentine Goby
  • Sarah : Central Park / Guillaume Musso
  • François : Le complexe d’Eden Bellwether / Benjamin Wood
  • Françoise : Le crime du Comte de Neuville / Amélie Nothomb
  • Non signé : La philosophie enseignée à ma chouette / Yves Cuset
  • Non signé : Au revoir là haut / Pierre Lemaître
  • Gilles : La triste fin du petit enfant huître /Tim Burton
  • Isabelle : Amélie s’en mêle / Barbara Constantine
  • Cathy : Dans la ville des femmes intrépides / James Canon
  • Non signé : Au nord du monde / Claude Villers
  • Chen : Kafka sur le rivage / Haruki Murakami
  • Chen : Selected Stories / Alice Munro
  • Pascal : Au revoir là-haut / Pierre Lemaître
  • Yves : Aloïs ou la nuit devant nous / Louis L. Lambrichs
  • Chantal : La vérité sur l’affaire Harry Québert / Joël Dicker

N’hésitez pas à laisser les vôtres dans les commentaire ci-dessous.

P1040001

Renaissance des librairies indépendantes ?

Malgré les pronostics pessimistes, la concurrence d’Amazon et la vente de e-books, les librairies indépendantes émergent de nouveau aux Etats-Unis.

Si la fermeture d’environ mille librairies entre 2000 et 2007 semblait sonner le glas de ce type d’établissement, ce sont les grandes chaînes comme Barnes & Noble qui souffrent aujourd’hui. Un retour au conseil de spécialistes, à la proximité, une ambiance, qui attirent en premier lieu un public jeune, et font revenir un lectorat traditionnel.

La même chose semblerait-il poindre en France, avec les difficultés de Virgin, Forum et aussi de la FNAC ? Est-ce un bon signe pour nos petites librairies toujours fragiles ?

Si des librairies comme Les Volcans à Clermont-Ferrand, ou Le Marque-Page à Istres ont été sauvées grâce à l’action conjuguée du personnel, des lecteurs et des collectivités publiques, Rennes a vu la fin récente du Chercheur d’art, et celle plus ancienne de la Compagnie des langues, et celle encore plus ancienne de la mythique Les Nourritures Terrestres. La culture, le livre et son marché, mais aussi évidemment les libraires pâtissent de cet état de fait.

Espérons que nous ne verrons jamais à l’Ecomusée de Rennes cette image de Plonk & Replonck :

especes-menacées