Même si, en 2018, avec vous, on aurait bien aimé

Se perdre dans les dessins de la bédéiste Annie Goetzinger,

Discuter, humour et tendresse avec l’espiègle Jean d’Ormesson,

Se révolter avec l’anthropologue Françoise Héritier sur la violence, l’inceste et autres, dans un échange avec Simone Veil,

Rêver avec le romantique Gonzague-St-Brice,

Tout cela en écoutant  un des textes de notre Jonnhy.

Nostalgie … mais aussi pour cette année qui s’ouvre, du bonheur en perspective : nouveaux auteurs, nouvelles lectures, nouveaux ateliers d’écriture, nouvelles rencontres dans les festivités prévues autour des Buveurs d’encre.

 

Belle année pleine d’enthousiasme et de bonheur à tous les Buveurs d’encre