On se dirait…

… Oh, quand tout cela sera fini, vite, on retrouvera le rire, le partage, la douceur.
Tiens, un thé, une pâtisserie.
Tiens, une nouvelle personne qui entre. Un sourire, on va pouvoir faire connaissance.

Ou bien : non, je préfère rester tranquille, hum, je m’enroule dans un plaid, je saisis un livre sur l’étagère…

Au fait, n’y-a-t’il pas cette semaine un atelier d’écriture ? Bon, avec la soirée lecture-tricot, cela fera peut-être beaucoup. D’autant plus que je me suis inscrit la semaine prochaine à une lecture ; mais avant tout pour aider à l’installation !

Partage, détente, douceur des moments ; le contraire de solitude, angoisse, inactivité. Ce que nous vivons en ce moment.

Oui, on se dirait … mais non, on ne se le dira pas. Pourquoi cette nostalgie? Nostalgie d’un lieu qu’on avait rêvé pour notre commune, pour nos concitoyens, loin des barrières de toutes sortes, dans un esprit de tolérance et surtout, l’envie de connaître ; les autres, leurs goûts et partager, partager, partager. Lieu qui n’existe toujours pas… Oui, pourquoi ce regret d’un projet né il y a maintenant 6 ans ?

Eh bien, un “Buveur d’encre”, Clermont-Ferrand : Les Augustes, ” café-lecture pas tout à fait comme mes autres, … projet soutenu par une association qui favorise l’accès à la lecture pour toutes et tous avec comme support premier l’écrit sous toutes ses formes… Sur place, les café-lecteurs.ices peuvent boire, manger mais aussi lire des livres, des revues, des journaux, et profiter d’une programmation quotidienne d’animations variées…portée entièrement par une équipe de bénévoles. https://www.cafelesaugustes.fr

Même si ce lieu a un programme beaucoup plus ambitieux que le nôtre, quels regrets fait-il surgir, pour nous et tous ceux, amis des Buveurs d’encre, adhérents, qui nous soutiennent encore dans cette idée! Déception à chaque démarche et promesse sans suite.
Dans cette période si délicate pour tous, où l’isolement, la solitude, l’éloignement envahissent nos vies, l’existence d’un tel lieu ne pouvait être que réconfort.
Mais hauts les cœurs ! Sourions, rêvons une fois encore… Ces moments hors du temps vont peut-être faire réfléchir, faire rêver et faire émerger, d’ici (???) ou d’ailleurs, de nouveaux soutiens qui nous seconderont pour, enfin, mener à bien ce projet !

Et une note d’humour : le rayon “confinement” d’une librairie en Grande-Bretagne :

The English patient had caught it on the beach. “I should have stayed home”, she said. Now she was in quarantine in the dark house of splendid isolation.

Still, hope springs eternal. With a little bit of luck, common sense and personal hygiene, the corona book of horror stories must end soon. Always remember, clean hands save lives. And when in doubt, don’t go out !

Vite, à vos bibliothèques : créez à partir de vos collections une phrase avec les titres de vos livres, prenez une photo, et expédiez la sur facebook buveursdencre.saintgrégoire ou à contact@lesbuveursdencre.fr. Nous attendons vos oeuvres!!!

REPORTE Lectures en maison

En raison des recommandations face à l’épidémie de coronavirus, l’association a décidé de reporter la soirée à une date ultérieure.

Au fil des ateliers d’écriture des Buveurs d’encre, que de pages noircies …

De quoi produire un recueil !

Les comédiens du Théâtre de la Gâterie ont mis en scène une sélection de ces textes et Les Buveurs d’encre vous invitent à une soirée de lectures

Vendredi 20 mars à 20 h 30

chez l’habitant à Saint-Grégoire

C’est l’occasion d’une belle soirée mais peut-être aussi, pour qui n’a pas encore osé franchir la porte des ateliers , d’en déclencher l’envie.

La soirée est gratuite, mais le nombre de places est limité. La réservation est donc obligatoire via le formulaire ci-dessous (pour la planète, pas besoin d’imprimer le billet).

Et bien sûr, n’oubliez pas d’apporter votre bonne humeur 🙂 !

Billetterie Weezevent

Ecrire sur un mur, mais aussi…


d’une autre manière :

Ou:

Mais plus simple sur :

Ou, selon ses goûts :

Nous arrivons avec nos envies, nos préférences, et surtout notre futur plaisir à partager, à rire, à créer : nos rendez-vous festifs où notre imagination et notre inventivité se dévoilent au fil de nos ateliers d’écriture.

Venez vite nous retrouver à la Maison des Associations, rue Jean Discalcéat à Saint-Grégoire, salle Kéréon 20 heures.
Les dates des prochains ateliers :

  • ANNULE vendredi 7 février
  • vendredi 6 mars
  • vendredi 20 mars

N’hésitez pas à nous rejoindre ! Aucun talent préalable exigé, mais sourire obligatoire (quoique, on vous déridera autour du grignotage traditionnel…). Et c’est gratuit !

Illustration de l’image à la une : mur peint, Paris VI

Nouvelle année : “bonnes résolutions ” ?

Que vais-je décider pour cette année nouvelle ?
2020 : deux fois 20 livres à lire , un peu prétentieux ! 20 serait déjà pas mal.

Et si je lève la tête d’un de ces livres qui va peut-être me passionner, me séduire, ou bien carrément m’énerver, que puis-je faire ? Où puis-je me pour étancher mon amour de la lecture ?

Voilà, il ya les Buveurs d’encre et leurs rendez-vous festifs :

Toujours :

© Les Buveurs d’encre

Suivi de :

Un nouveau rendez-vous, après un essai réussi en 2019 :

Une rencontre :

Sûrement :

Et en attente, en attente, compromis ?

Et ????? En attente depuis…..

Des déceptions, des attentes en 2019, qui étaient les mêmes en 2018 … mais malgré tout, toujours des projets en 2020 !
Prenons de bonnes résolutions : une fois de plus, soyons optimistes, et surtout, essayons de nous faire plaisir autour d’événements où vous pourrez nous rejoindre, pour passer ensemble une BONNE ANNÉE.

J’étais ce livre

qui attendait, qui sommeillait…

J’étais dans un carton, bien entouré de mes copains, du bruit, du monde qui passait, repassait.
La veille, on nous avait tous changé d’endroit, enfin un espace lumineux après le garage sombre où nous étions endormis. Je remerciais tout au fond de mon âme tous ces amis des Buveurs d’encre qui étaient, une fois de plus, venus joyeusement nous faire faire cette promenade vers la lumière…


J’attendais. Peut-être… Une main qui passe, une autre, aucune ne s’arrête, une autre, puis une autre. Je soupire, la tristesse m’envahit.

D’un coup, je sens des doigts qui caressent mon flanc, je me sens soulevé, on regarde mon visage, on regarde mon dos, on effeuille mes cheveux…. Je retiens ma respiration… La main me tient bien fort…. Une voix :” c’est bien ?” Une autre :” j’aime cet auteur”.

“Maman, maman, viens, il y a une dame qui donne des brioches”. J’écoute la discussion autour des gâteaux, une miette me tombe dessus, j’espère ne pas être sali, mais du moment qu’on ne me lâche pas.
“Beaucoup de monde” ?
– Un peu moins que d’habitude, mais surtout moins d’achats.
– Pourquoi ?
– Nous ne pouvons renouveler notre stock, pas de place pour entreposer.
– Mais le lieu de stockage proposé par la mairie ?
– Le chantier est de nouveau retardé. On attend… on attend depuis un an”

C’est une scène de notre braderie de livres du dimanche 17 novembre, entre joie des rencontres et morosité sur l’avenir de notre projet… Pouvons nous être encore optimistes comme ce petit livre qui, enfin, connaît une deuxième vie ?

Ill. de l’image à la une : Paravent chinois, Musée d’Orsay

Vite, vite, je vous attends !

Qui ?

Ce livre qui sommeille et s’ennuie dans un carton devenu poussiéreux.
Une nouvelle vie pour lui …
Une nouvelle découverte pour vous, ou pour celui ou celle à qui vous allez l’offrir.

Paravent chinois, Musée Guimet (Paris)

Et où rencontrer cet ouvrage oublié ? À la nouvelle braderie de notre association qui se tiendra le :
Dimanche 17 novembre
Centre d’Animation de la Forge, à Saint-Grégoire
10 h – 17 h

Et, comme d’habitude, une petite douceur vous permettra aussi d’échanger de choses et d’autres, et de faire de belles rencontres. Et l’entrée est gratuite.

Il vous attend …

Evidemment..

Evidemment, ce serait mieux autour d’une cheminée… Mais il y a la chaleur des échanges et des amitiés naissantes.

Evidemment, ce serait mieux autour d’une table dressée pour le thé… mais les rires et les petites douceurs de fin de séance, c’est pas mal non plus.

Evidemment, ce serait mieux dans des canapés, avec des coussins, des plaids, mais peut-être qu’on sommeillerait, et que l’inspiration ne viendrait pas.

Bon, nous ne l’avons toujours pas, notre lieu rêvé pour nos ateliers d’écriture, cependant, n’hésitez pas à nous rejoindre à la prochaine séance, à la Maison des Associations, rue Jean Discalcéat à Saint- Grégoire, salle Goulphar, le
8 novembre 2019
20 heures


Echanges, bonne humeur, et surtout, la surprise de réussir à écrire quelques lignes sur notre cahier, alors qu’on s’imaginait incapable de le faire !!! Venez sans réserver, nous vous attendons !!! Et c’est gratuit.

Ill. : Bouquinerie à Bath (Angleterre)

La rentrée des ateliers d’écriture

Les stylos s’ennuient : à part quelques cartes postales pour les chanceux, ils n’ont pas quitté les pots à crayon depuis le début de l’été. C’est l’heure pour les ateliers d’écriture des Buveurs d’encre de leur faire prendre l’air. Avant que l’encre ne sèche …

Rendez-vous les vendredis

4 OCTOBRE

18 OCTOBRE

8 NOVEMBRE

22 NOVEMBRE

13 DECEMBRE

à 20 h à la Maison des Associations de Saint-Grégoire.

Chacun écrit à partir d’un thème ou d’une consigne (“toujours là pour être transgressée”). Style, imagination, émotion, envie : c’est la diversité qui fait le bonheur des ateliers 🙂 !

Un bel été…

C’est ce que nous vous souhaitons, et il a déjà bien commencé avec ce temps qui invite à la paresse, à la rêverie, à se prélasser dans un jardin ou ailleurs, un livre à la main …

Le temps aussi de repenser aux joies de nos rencontres autour de l’atelier d’écriture, du théâtre en maison, de la calligraphie, de l’échange festif autour des livres aimés.

Et notre braderie habituelle… Qui n’a eu lieu qu’une fois cette année, vu l’impossibilité d’accepter des dons pour renouveler nos collections, faute de place de stockage. Et qu’en est-il d’ailleurs de la proposition de la mairie ? Nous imaginions être dans l’espace proposé, puisque les travaux de réhabilitation devaient être réalisés pour juillet. Mais le Festival Robinson a pris beaucoup plus de temps que prévu aux services concernés, et tout est retardé. Sûrement un budget voté en septembre, pour des travaux à l’automne. Et une intégration de nos cartons espérée en janvier.


Quant à la cabine téléphonique de la rue Jean Discalcéat, cédée par Orange à la commune pour la transformer en boîte à livres en partenariat avec Les Buveurs d’encre, nous devons être conviés à une réunion pour déterminer un nouvel emplacement dans la ville. Pour l’instant sans entretien, la cabine s’est beaucoup dégradée ainsi que ses abords.

Mais le ciel est si bleu ! L’optimisme est de rigueur. Reprenons avec plaisir cet ami, le livre que nous avons commencé, notons dans nos agendas une rencontre au Forum des associations le samedi 7 septembre, et surtout, à l’automne, à l’AG des Buveurs d’encre pour parler de notre prochaine “Saison livresque”.

Encore : Très bel été !!!

Citation de l’image à la une : Librairie Monet

Au-delà d’idées de lecture

Renouons avec les idées qui ont servi de base à la création de l’association Au coin d’ma rue et de son projet de librairie-café : Les buveurs d’encre !!!

Papotages sans prétention, rires, convivialité, de nouvelles rencontres, le livre étant un tremplin, un prétexte (en dehors du goût de la lecture) de bons moments passés aussi autour de petites douceurs.

Pour répondre à l’envie de plusieurs adhérents, nous vous proposons donc de nous retrouver le

Vendredi 21 juin, 20 h
Maison des Associations, salle Goulphar
Rue Jean Discalcéat, Saint-Grégoire

Ceux qui le veulent parleront de leurs auteurs préférés, de leurs livres coups de cœur… D’autres préféreront écouter, le principal étant d’être ensemble.

Tricots, broderie, couture (voire reprisage) fortement admis !!! Mais bonne humeur obligatoire.
Pas de réservation… Ménageons la surprise de la rencontre !


Ill. : Boîte à livre individuelle, Tréguier